Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Fête de l’indépendance au Nord : Une célébration sur fond de psychose et (...)

Fête de l’indépendance au Nord : Une célébration sur fond de psychose et d’espérance

LEFASO.NET

jeudi 12 décembre 2019

Dans la région du Nord, la célébration tournante de la fête de l’indépendance a eu lieu cette année à Ouahigouya, dans le Yatenga. La cérémonie commémorative qui a duré à peine deux heures d’horloge a été présidée par le gouverneur de la Région du Nord, Justin S. Somé, qui avait à ses côtés Salifou Ouédraogo, ministre de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles et bien d’autres personnalités de la région.

Fête de l’indépendance au Nord : Une célébration sur fond  de psychose et d’espérance

Après Gourcy en 2018, c’est la cité de Naaba Kango qui a accueilli les festivités du 59e anniversaire de de l’indépendance de notre pays. Ce mercredi 11 décembre 2019, la place de la Nation de Ouahigouya était bondée de populations venues des quatre provinces de la région à savoir le Yatenga, le Loroum, le Passoré et du Zondoma. Un peu après 9 h tout était fin prêt et le gouverneur de la Région du Nord pouvait livrer son message, juste après la revue des troupes.

Une commémoration sans parade civilo-militaire

En rappel, ce 59e anniversaire de l’accession à l’indépendance de notre pays a été célébré sous le thème : « Cent ans de création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l’État-Nation ». Dans son message aux populations, Justin Somé, gouverneur de la région du Nord, a estimé qu’il est nécessaire de faire une halte pour une introspection profonde afin de s’approprier le passé pour une meilleure compréhension du présent afin de se projeter dans l’avenir avec des repères infaillibles.

Poursuivant dans son message l’autorité régionale est revenue sur les propos du chef de l’Etat par rapport à la consolidation de l’Etat-Nation, à la nécessité de s’attacher aux valeurs de la démocratie et de justice, gage de paix sociale et de stabilité politique. Justin Somé terminera en saluant la forte mobilisation qui lui donne l’occasion de réaffirmer son engagement et son dévouement aux côtés de tous les acteurs pour relever les défis de la paix, de la sécurité et du développement de la région.

Au terme du discours, le dispositif pour les décorations a été mis en place pour la reconnaissance du mérite des travailleurs. Ainsi donc ,11 personnes ont été élevées dans l’ordre de l’Étalon, 26 personnes dans l’ordre de Mérite, 19 ont reçu les médailles des Collectivités Locales et 11 dans les ordres spécifiques. Au total 67 travailleurs des secteurs publics et privés ont vu leurs efforts récompensés par l’État.

La parade civilo-militaire qui était prévue en apothéose a été annulée par les autorités, à juste titre peut-être car dans la soirée, nous apprenions que des individus armés auraient fait irruption puis ont saccagé le matériel didactique des deux établissements secondaires de la commune de Tangaye (Yatenga), localité située à 15 Km de Ouahigouya.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Ouahigouya
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter