Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Région du Nord : Adoption du budget 2019, dans un contexte d’insécurité

Région du Nord : Adoption du budget 2019, dans un contexte d’insécurité

LEFASO.NET | Yann Nikiema

jeudi 15 novembre 2018

Les conseillers régionaux du Nord ont tenu leur 4e session ordinaire de 2018, ce 9 novembre à Ouahigouya. Examen et adoption de l’avant-projet du budget primitif gestion 2019, état de la sécurité dans la région étaient les points saillants des débats au cours de cette assemblée des élus régionaux qui a été présidé par Bila René Zida.

Région du Nord : Adoption du budget 2019, dans un contexte d’insécurité

Le budget d’une collectivité territoriale reste incontestablement l’instrument de mise en œuvre de sa politique de développement. Dans la région du Nord, l’élaboration du budget des collectivités a été faite dans un contexte où l’insécurité et le terrorisme sont des défis auxquels sont confrontées plusieurs communes. Difficultés économiques locales, versement non-effectif de la subvention de l’Etat (2018), non-paiement des rappels de salaires et indemnités des agents de la Fonction publique territoriale sont les situations du reste inconfortables pour les élus chargés d’impulser et d’orienter le développement de la région du Nord.

Imaginer un mécanisme de promotion du civisme fiscal

A l’entame de la session, le Président du conseil régional (PCR), Bila René Zida, a fait observer une minute de silence en mémoire des éléments des forces de défense et de sécurité tués dans la région. M. Zida, s’adressant aux conseillers, a demandé à chacun de s’investir dans la stratégie régionale de promotion du civisme fiscal afin d’améliorer le niveau de recouvrement des recettes dans les communes.

Dans son propos, le PCR a invité les conseillers à analyser rigoureusement l’avant-projet du budget afin d’assurer un bon fonctionnement de l’institution et de bonnes propositions d’investissements au profit des populations. Après avoir scruté les inscriptions budgétaires, les conseillers présents ont adopté à l’unanimité le budget primitif au titre de l’année 2019, qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 629 449 824 F CFA.

Développer dans la sécurité

Conscients que le développement des collectivités n’est possible que si la paix et la quiétude sont de mise dans les collectivités, les conseillers régionaux ont voulu en savoir plus sur l’état de la sécurité. C’est par une communication présentée par le directeur régional de la Police nationale du Nord, le commissaire divisionnaire Désiré Ouédraogo, que les conseillers ont été imprégnés de la situation sécuritaire dans la collectivité.

Dans son exposé, il a indiqué que de par sa proximité avec la République du Mali et la région du Sahel, le Nord est confronté à plusieurs attaques terroristes dont les cibles sont les forces de défense et de sécurité, toute l’administration publique ainsi que les populations civiles. Ainsi donc, la région a enregistré au total six attaques terroristes toutes survenues pendant la période d’octobre 2017 à octobre 2018, occasionnant des morts d’hommes (huit), des saccages de commissariats de police, des vols d’armes, etc.

Assassinats ciblés, enlèvements, incendies d’écoles, intimidation de fonctionnaires de l’enseignement et de la santé ont conduit à la fermeture surtout des écoles des communes de Kaïn et de la province du Lorum. Face à la psychose qui s’installe, le ralentissement des activités économiques et autres menaces, le commissaire Ouédraogo laissera entendre que des actions ont été entreprises, comme l’intensification des patrouilles (diurnes comme nocturnes), les patrouilles de sécurisation des écoles, les ratissages après les attaques, les interpellations de plusieurs dizaines membres de groupes terroristes, la collecte du renseignement opérationnel pour alerter les autorités.

Le commissaire Désiré Ouédraogo, avant de se prêter aux questions des conseillers, rassurera que malgré les difficultés liées à l’insuffisance de personnel et de collaboration des populations, au manque de formation en techniques anti-terroristes des éléments, à la détection des cellules terroristes dormantes, l’espoir reste permis avec l’éveil des consciences et la détermination des populations de la région du Nord à combattre les forces du désespoir, afin d’assurer leur développement.

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Ouahigouya
Clair de lune voilé, Humididté : 33%
Max : °C
Min : °C

22°C
Clair de lune voilé
Mercredi
Clair de lune
18|
Jeudi
Soleil
18|34°C
Vendredi
Soleil
18|35°C
Samedi
Soleil
17|35°C
Dimanche
Soleil
17|34°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter