Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Baccalauréat 2018 : 96771 candidats frappent à la porte des universités (...)

Baccalauréat 2018 : 96771 candidats frappent à la porte des universités burkinabè

LEFASO.NET | Par Yann Nikièma

mardi 3 juillet 2018

Alkasoum Maïga, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a donné le top de départ de l’examen du baccalauréat, session 2018. C’était ce mardi 3 juillet 2018 au Lycée Yamwaya de Ouahigouya (région du Nord).

Baccalauréat 2018 : 96771 candidats frappent à la porte des universités burkinabè

La session 2018 du baccalauréat a démarré ce matin sur toute l’étendue du territoire national et se déroulera du 3 au 20 juillet 2018. Le premier responsable du département de l’Enseignement supérieur et ses proches collaborateurs étaient dans la Cité de Naaba Kango pour lancer officiellement les épreuves et profiter par la même occasion encourager l’ensemble des candidats qui prennent part à l’examen.

96 771 candidats au total

Ils sont au total 96 771 candidats à composer pour le baccalauréat des enseignements général, technologique et professionnel. Répartis dans 179 centres, 365 jurys auront la charge d’administrer les épreuves et de proclamer les résultats. Cette année, à en croire le Pr Rabiou Cissé, président de l’Université Ouaga1, les statistiques donnent une hausse de 27% par rapport à 2017 pour un coût global d’organisation de l’examen estimé à 5 124 750 000 F CFA contre 3 878 967 887 CFA en 2017.

Au pas de course, le ministre Alkassoum Maïga, accompagné des présidents de l’Université Ouaga1, de celui de Ouahigouya et des autorités régionales, ont eu de brefs entretiens dans deux salles d’examen. « Je suis venu vous encourager. Bientôt vous allez passer du statut d’élèves à celui d’étudiants, donc je vous souhaite un plein succès.
Restez concentrés sur l’essentiel, restituez sur ce que vous avez appris au cours de l’année, pas de précipitation surtout. Notre souhait est que tout se passe bien pour vous afin que vous fassiez honneur à vos enseignants, à vos parents et être utiles plus tard au Burkina Faso »,a dit en substance le ministre dans son adresse aux futurs bacheliers.

À 7h30, au retentissement de la sirène du lycée Yamwaya, le ministre et son staff ont procédé à l’ouverture du pli contenant la première épreuve de l’examen, à savoir le Français. Après distribution des épreuves, les autorités ont souhaité une bonne chance à tous les candidats.

Les candidats du Soum devront patienter

Au regard du contexte d’insécurité, les candidats au baccalauréat de la province du Soum iront en session spéciale en septembre prochain, après avoir reçu des cours d’appuis, a indiqué le ministre Alkassoum Maïga à l’issue du lancement des épreuves. « Nous choisirons la localité qui abritera cette session spéciale et nous vous confirmons que toutes les conditions seront prises pour que les candidats prennent part à l’examen du premier diplôme universitaire », rassure le ministre. Il a profité rendre hommage à tous les acteurs intervenant dans l’organisation de l’examen qui ont accepté de travailler avec abnégation pour la réussite de cette évaluation.

Yann Nikièma
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Ouahigouya
Soleil voilé, Humididté : 62%
Max : °C
Min : °C

32°C
Soleil voilé
Lundi
Orage épars
21|31°C
Mardi
Soleil voilé
22|32°C
Mercredi
Orage épars
22|32°C
Jeudi
Très nuageux
21|31°C
Vendredi
Soleil et nuages épars
21|31°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter