Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Commune de Yako : Le conseil municipal rend compte de sa gestion aux forces (...)

Commune de Yako : Le conseil municipal rend compte de sa gestion aux forces vives

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN

lundi 29 janvier 2018

Le conseil municipal de Yako, province du Passoré (région du Nord) a tenu ce samedi 27 janvier 2018 à la Maison des jeunes et de la culture de Yako, sa journée de redevabilité. Un exercice rendu possible grâce à la collaboration entre le National Democratic Institute (NDI) et la commune de Yako sur financement de la Coopération suisse au développement.

Commune de Yako : Le conseil municipal rend compte de sa gestion aux forces vives

« Mobilisation des acteurs communaux pour un développement plus inclusif et participatif ». C’est sous ce thème que Yako a tenu sa journée de dialogue communal. Un exercice qui vise à promouvoir la bonne gouvernance au niveau local à travers l’instauration d’un cadre de concertation et de dialogue entre les autorités communales et la population. Pour le maire de la commune de Yako, Rigobert Tenkodogo, cette journée est une opportunité de faire le point de la gestion municipale et au-delà de la question de redevabilité les échanges seront axés sur l’hygiène publique dans la ville de Yako.

« Ce sont des échanges globales, mais nous allons insister sur l’hygiène surtout que nous avons un projet de gestion des déchets solides. Nous sommes en phase de démarrage ». Il a remercié le National Democratic Institute (NDI) pour son appui pour la tenue de ces échanges ainsi que la forte mobilisation des populations. Pour le Directeur adjoint du NDI Burkina, François Traoré, ce dialogue communal s’inscrit dans la continuité du programme d’appui aux réformes et aux élections financé par le Bureau de la coopération suisse au développement pour soutenir le processus démocratique au Burkina Faso.

« Notre institution, le NDI est un des partenaires qui met en œuvre ce programme depuis le début de l’année 2016. Le volet que nous exécutons vise à soutenir les femmes et les jeunes des partis politiques pour contribuer à des processus politiques plus inclusifs et plus réactifs », a-t-il laissé entendre. C’est dans le but de promouvoir la bonne gouvernance locale que cet appui spécifique aux jeunes et aux femmes élus (assistance technique et continue) a pris en compte six communes (Kaya, Kombissiri, Komsilga, Loumbila, Toecé et Yako).

Toute chose qui ne peut que réjouir le Haut-Commissaire de la province du Passoré, Ousmane Balima. Pour lui, ce thème s’inscrit dans la logique de la décentralisation qui veut que les populations soient les principaux acteurs de leur propre développement. « C’est pourquoi, elles doivent s’approprier le processus et agir auprès des élus pour les accompagner dans les activités ». Il a avoué ne pas douter de l’engagement de populations de la commune de Yako à œuvrer aux côtés des autorités municipales pour promouvoir le développement de la cité. D’où son invitation à une participation efficace aux débats afin de faire des propositions dans le sens d’améliorer la situation d’ensemble de la commune.

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Ouahigouya
Clair de lune voilé, Humididté : 25%
Max : °C
Min : °C

27°C
Clair de lune voilé
Jeudi
Soleil et nuages épars
25|37°C
Vendredi
Orage épars
24|35°C
Samedi
Soleil et nuages épars
24|35°C
Dimanche
Soleil et nuages épars
25|35°C
Lundi
Orage épars
25|35°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter